1993

This post is also avail­able in: Anglais Ital­ien

Troisième édi­tion:

MALAKI MA KONGO
Un Festival International

press 1993

press 1993

Le Cen­tre Unesco Marabout Théâtre du Zaire a rem­porté la Palme d’Or du fes­ti­val MALAKI MA KONGO.

Organ­isé du 10 au 15 août 1993 (sous fonds d’état d’urgence) le fes­ti­val devrait recevoir des troupes de la Guade­loupe, du Rwan­da, du Zaïre et tout naturelle­ment du Con­go Braz­zav­ille. Mais, seuls les Marabouts théâtre ont accep­té de bris­er par le rire le cer­cle infer­nal de vio­lence qui se défer­lait au Con­go. Ils ont rap­pelé à Malaki son devoir en ces ter­mes:

Malaki c’est entr­er en com­mu­nion avec nos ancêtres et que per­son­ne ne peut nous en empêcher, surtout pas vos soi dis­ant ges­tion­naires de la cité.

La fête a finale­ment con­nu la par­tic­i­pa­tion de cinq groupes con­go­lais (Kon­go Dia Ntote­la, Bal­let Monana, Tam­bours de Braz­za, un groupe indépen­dant de Mba­ma) et la troupe zaïroise Marabout Théâtre. Cette dernière s’est pro­duite dans la pièce Cité Cimetière de Nzey Van Musala. Les Marabouts habitués à ce qu’ils appel­lent eux même « le théâtre de nul part » avaient don­né tous les spec­ta­cles sur un sem­blant de podi­um fait d’immondices et d’épaves de voitures amassées lors des récents bal­bu­tiements de la démoc­ra­tie au Con­go.

Le spec­ta­cle était bien vivant dans une cité devenu cimetière. Ce coup de maître a valu à la troupe de Nzey le Grand Prix Spé­cial Malaki Ma Kon­go qui com­pre­nait un micro ordi­na­teur et un lot de livres de lit­téra­ture et de théâtre africain.

A l’issu du fes­ti­val, il a été mis sur pied la troupe de théâtre le Pool Male­bo. Cette troupe zaïro-con­go­laise avait pour mis­sion spé­ciale de con­cré­tis­er la prophétie, de Lumum­ba et de Franklin Bukaka, laque­lle leur coita la vie. Cette dernière par­lait de l’unification des deux Con­go en trans­for­mant le fleu­ve Con­go en un boule­vard et non une fron­tière. La pre­mière pro­duc­tion de Pool Male­bo s’intitulait : Braz­za Kin­shasa Via Paris, une co-écri­t­ure de Nzey et Masen­go.

Partager
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+
Ce contenu a été publié dans 1991-1996, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.