La Nation Kongo

La Nation Kongo est un mouvement culturel sociopolitique dont le Bukongo est la base : l’amour, la solidarité, l’équité, l’identité, l’humanisme, la qualité et la responsabilité.
Nous voulons créer un systeme dont le bien-être social, et l’homme seront l’idéal. Ce bien-être de l’homme sera lié à sa céllule primaire, à son Clan, son village, sa famille, ses origines.

La Nation Kongo c’est l’espace culturel Kongo : le Gabon, le Congo Brazza, la RDCongo, l’Angola et Haïti.

Notre MISSION :

  • Réhabiliter le Royaume Fédéral Kongo
  • Créer une Banque Ethique Afro-Kongo
  • Créer une Banque Ethique du N’Sundi pour la Reconstruction du Pool (Province du Nsundi).

Adhésion à La Nation Kongo

Choisir votre option d’adhesion

ADHESION à La NATION KONGO : Le peuple avant tout”

Les adhésions sont ouvertes à partir du 23 février 2018.
Pour adhérer à La Nation Kongo, les conditions sont :

  • Membre ordinaire : 2 poules, 1 coq et une bouteille de vin de palme, une poignée de colas + un projet de développement (en liquide = 8 euro / 5.000Frs)
  • Membre Associé : 4 poules, 1 coq et une dame-jeanne de vin de palme, un sachet de colas + un projet de développement (en liquide = 20 euro / 15.000Frs)
  • Membre d’Honneur : 150 euro / 100.000Frs

 

-k

  www://www.malakimakongo.net/la-nation-kongo

WhatsApp : +33 75808 1436

https://lanationkongo.wordpress.com/         Le Prince de NSundi,

 

http://www.malakimakongo.net  Masengo ma Mbongolo

Malaki ma Kongo est formé de cinq branches:

Le festival Malaki ma Kongo est la branche culturelle

Malaki développement embrasse l’économie

*la finance éthique et alternative

Malaki Afro-SpiriTours s’occupe du tourisme

Magazine La Rue Meurt est la branche de l’information

La Nation Kongo est notre branche politique qui étend ses rayons d’actiona au Gabon, au Congo Brazza, RDCongo, Angola et Haiti.

Pourquoi créer une branche politique, juste en ce moment?

Je n’ai ni le tact ni le cynisme des politiciens, comme on dit, je ne fais pas bon ménage avec Machiavel. Je ne saurais etre un animal politique, c’est d’ailleurs pour cela que j’ai toujour évité tout appel du pied des amis qui sont dans le monde politique.  Je suis un culturel hors normes.

A coeur Ouvert avec Le Prince de N’Sundi, Masengo ma

Mbongolo  “sur La Nation Kongo : Le peuple avant tout.

Vendredi 16 fevrier 2018 de 16h15 à 17h15:

Hymne de Malaki ma Kongo

https://www.youtube.com/watch?v=u5wWabm7cK4  

1- Pourquoi réactiver La Nation Kongo?

– Notre domaine de définition a été désaxé voici cinq siècles.

Quand dans votre plantation les feuilles des arbres jaunissent, il faut chercher la solution du problème dans les racines.

Nous avons cru à une coopération honnête, mais on nous a mené en bateau au point où dans nos écoles, on nous a appris à lire et à écrire mais pas à raisonner. Et à ce jour nos intellectuels travaillent à contre courant du développement de nos pays.

Il nous faut reformer notre enseignement afin d’étudier pour ne pas accumuler les diplômes mais d’étudier pour resoudre les problèmes de la société. Personne d’autre que nous pourrions mieux régler les problèmes de notre société.

2- Que voulez-vous faire exactement?

La Nation Kongo est un mouvement culturel sociopolitique dont le Bukongo est la base : l’amour, la solidarité, l’équité, l’identité, l’humanisme, la qualité et la responsabilité.

Nous voulons créer un systeme dont le bien-être social, et l’homme seront l’idéal. Ce bien-être de l’homme sera lié à sa céllule primaire, à son Clan, son village, sa famille, ses origines.

Parce que le mal dans la Nation Kongo est grand et lointain. Il remonte au temps de la christianisation du Kongo quand Nzinga a Nkuwu, Manikongo des peuples Kongo, baptisé le 3 mai 1491 sous le nom de Jean Ier du Kongo ( D. João Ier en portugais).

Quelques temps après il a renoncer de suivre à la lettre les dictats des prêtres portugais qui dénaturaient les valeur et coutumes Kongo. On lui demandait par exemple de répudier toutes les autres femmes pour ne garder qu’une seule. Or, dans le système de gestion du Royaune Fédéral Kongo, les autres femmes du roi étaient plus ou moins les représentantes des provinces qui à la cours royale, jouaient le rôle de conseillères desdites provinces.

Ainsi les portugais ont jeté leur dévolu sur le fils. Le roi du Portugal a beau insisté auprès du roi Kongo de faire de son fils, le FILS HERITIER, mais le roi n’a jamais cédé.

A la mort du roi en 1506 c’est Nsaku Nzinga le neveu du roi qui devrait succeder au trône, mais les portugais ont organisé un coup d’État très sanglant pour imposer le fils au pouvoir. Ce dernier a transformé le Kongo en Kongo Dia Ngunga (le Kongo de Cloches), tant il y avait de paroisses au Kongo avec tout son corollaire : La chasse au Bukongo la kongonité. La lutte pour recouvrer la dignité Kongo continue jusqu’à ce jour. Cela a eu aussi des effets dans les Amériques et principalement avec la Cérémonie de Bois Caïman en Haïti.

Essayez d’examiner de pres les conditions de vie des Kongo en Haiti, au Congo, et dans d’autres pays, vous remarquerez une grande similitude. Par exemple le Kongo quelque soient ses capacité intellectuelles et humaines est interdit d’assurer un poste de commande dans sa propre région et en toute liberté.

Et cela est décidé à des niveaux que seuls les grands Décideurs connaissent…

3- Avec qui feriez-vous un mouvement culturel sociopolitique dont le Bukongo est la base : l’amour, la solidarité, l’équité, l’identité, l’humanisme, la qualité et la responsabilité?

Nous avons des partenaires infallibiles dans une dizaine de pays qui abrite les antennes de Malaki ma Kongo. Mais nos principaux partenaires sont avec La COLH – Coopératives de Logements de Haiti; WOGA: Wolove Garden America des USA. Le champs va bientot s’élargir dans d’autres cieux.

4- Comment?

Mais le plus simplement du monde, avec l’amour, la solidarité, le dépassement de soit… Il n’y a rien qui soit plus riche que l’amour et la volonté de faire du bien.

5- Quels sont les moyens de votre politique?

Evidement l’amour, la solidarité, l’équité, l’identité, l’humanisme, la qualité et la responsabilité, que nous faisons preuve les un les autres nous amenent à créer en mai 2018 en Haïti La Banque Ethique Africaine de Haiti, puis ce sera au Etats Unis et au canada (à confirmer). Après l’Amérique ce sera en Afrique, au Congo surément, si les conditions sont réunies.

Dans notre monde dès que l’on parle de banque éthique, on pense avant tout aux milliards, que souvent on gère mal. Et pourtant quand on parle de la banque des livres, on voit les livres; quand on parle de la banque des grains, on voit les graines et pour la banque d’idées, on voit les idées. Nous aimerions aussi que quand on parle de la banque éthique, on puisse commencé par penser à l’EHTIQUE, au bon comportement humain que chacun de nous devrait adopter, sans lequel vous ne serez qu’un tonneau de Danaïdes pour tous les milliards qu’on y versera.

6- Qui va financer tout cela?

Et qui vous a dit que les Kongo ou le Kongo est pauvre? N’ai-je pas dit qu’il n’y a au monde rien qui soit plus riche que l’amour? C’est nous memes qui allons financer La Nation Kongo et surtout pas avec de l’argent salle.

Quand à la fin de l’année on demande aux banques traditionnelles de présenter leur bilan en milliards naturellement; à la banque éthique on demande qu’est-ce qu’elle a pu faire avec amour et patient? Elle présente donc son oeuvre sociale de l’année, meme si cela n’a que la valeur d’une mouche, c’est le poids de notre amour.

“La NATION KONGO : Le peuple avant tout”

7- Les adhésions sont ouvertes à partir du 23 février 2018, quelles en sont les conditions?

Pour adhérer à La Nation Kongo, les conditions sont :

-Membre ordinaire : 2 poules, 1 coq et une bouteille de vin de palme, une poignée de colas + un projet de développement (en liquide = 5000Frs)

-Membre sociétaire : 4 poules, 1 coq et une dame-jeanne de vin de palme, un sachet de colas + un projet de développement (en liquide = 15000Frs)

 

http://www.malakimakongo.net/la-nation-kongo  

8- Mais c’est du jamais vu… C’est pas trop cher?

Oui, comme ça on ne sera pas nombreux et peu de projets de développement à traiter, surtout en cette periode de lancement. Comme vous pouvez le constater notre but essentiel c’est moins la course au Pouvoir mais le bien-etre de nos membres. Le crédit est un droit pour toute personne, donc quand vous adhérez à La Nation Kongo, vous apportez votre projet de développement qui sera mis en étude jusqu’à son financement. Comme cela personne ne viendra corrrompre nos membres avec quelques boles de riz et du poissons salé aux portes des lieux de vote.

ON DOIT EFFACER LA PAUVRETE ET LA MISERE PARMI NOS MEMBRES.

9- Quel impact avec les Nations voisines de La Nation Kongo?

Nous travaillerons avec tous les Kongo de la terre qui veulent créer le Parti Politique de la Nation Kongo, en Afrique comme dans les Amériques.

Pour les Nations voisines de La Nation Kongo, j’estime que l’impact sera positif puisque l’amour et la solidarité sont nos principe de base. Et la pauvreté de la maison en face ou d’une Nation en face ne fera le bonheur d’aucune Nation Kongo. Les rayons de bonheur et du bien-être de La Nation Kongo doivent illuminer tous les Noirs de la terre étant donné que la banque éthique est lampe allumée pour chasser la betise humaine.

Donc nous serons heureux d’aider d’autres à copier notre mode de penser ou de faire de telle manière que les poète continuent à vivre dans le ciel, au lieu de redescendre sur terre pour apprendre aux gens à s’aimer, comme si le Pharaon Menes ou Mwene, Jésus, Mahommed, Mfumu Kimbangu, Tata Matsoua, auraient vécu pour rien.

La logique reste la meme avec les ex-colonies dont nous respectons les frontières de Berlin 1885. L’Europe existe et il n’empeche pas à Malte, Monaco, la Suisse, l’Italie et autre d’exister. Une Nation Kongo forte, fera moins de morts sur les plages de Lampedusa.

10- A propos des bruits de bottes dans La Nation Kongo (Bandundu en RDCongo)?

Seul un peuple qui mange bien peut défendre ses frontières nationale. Après Goma, ils sont maintenant à Bonga Yasa chez mes amis au Kikwit… Mze Laurant Kabila avait dit : “La guerre sera longue, mais nous repousserons ennemie jusque dans ses frontières”

J’aimerais attirer votre attention sur le fait de juger les gens à la va vite, de sous estimer des hommes qui ne suivent pas la logique commune. Certains ne sont que les messagers de La 7ème Planète, La Planète Kakongo. Ne rêvez plus, c’est maintenant où jamais que La Nation Kongo doit réapprendre à jouer son rôle. Enfin « Kongo tadi, ba nsinga zi ninga zi lembo tabuka » (Kongo est une pierre qui ne peut s’effriter, mais il doit être des fibres qui s’étendent et se détendent sans jamais rompre) avait dit le jeudi 29 octobre 1665 le roi Vita Kanga, avant d’être décapité par les Portugais à Mbuila. Il luttait pour la fin de l’esclavage et pour préserver nos forets et nos richesses souterraines.

LA RÉHABILITATION ET LA RESTAURATION DU ROYAUME FEDERAL KONGO

La NATION KONGO Le Peuple  avant tout.

La NATION KONGO EST UN MOUVEMENT POLITIQUE ET SOCIOCULTUREL

Pour la réhabilitation et la restauration du Royaume Fédéral Kongo,

Pour la défense des intérêts des kongo…

Si hier la division a favorisé la colonisation, aujourd’hui se renfermer sur soi face à un systeme financier internationnale coaliser, ne produirait qu’une situation pire…

Quand on s’égare de chemin, il faut prendre le courage de revenir à la croisée des chemins.

Chers Parents, chers Frères,

Quand on perd de chemin il faut repartir à la croisée des chemins. C’est à cela que je vous invite tous. Reprenons ce Kongo d’avant 1482, tout en tennant compte des blessures des siècles derniers.… Nous n’avons rien à perdre, mieux ce sombre passé représentera à jamais une boussole pour nous…

Le bilan des 50 dernières années est négatif pour le peuple Kongo. Les richesses de nos terres ont engendré la convoitise du monde exterieur aux dépens des intérêts du Royaume Fédéral du Kongo, dont la partie emergée de l’iceberg est le génocide du Pool qui est encore en cours en ce moment :

– le peuple Fédéral du Kongo a perdu a dignité, sa spiritualité, son dynamisme, son Kimuntu;

– le peuple Fédéral du Kongo est piétiné, divisé, humulier, affamé, laissé à l’abandon, pour quelques intérêts partisants, et égocentriques;

– le peuple Fédéral du Kongo est spolié de ses terres, de ses biens, de ses richesses;

– peuple Fédéral du Kongo souffre de chômage, en en milieu jeunes.

– Le peuple Fédéral du Kongo manque de tout :

Le système éducatif (made in Roi Léopold) oté de l’élément central de l’éducation qui est le raisonnement, n’apprenant à nos jeunes qu’à lire et écrire a créer des diplomés extravertis. Nos intellectuels ont été formatés pour enrichir l’Occident et appauvrir le Kongo.

Nos université du Lemba, du Kimpassi, n’ont rien à enviller aux institutions universitaires qui promeuvent l’aliénation mentale, le tribalisme et où on étudie tout sauf l’histoire, la géographie et la spiritualité et moins encore nos bases de dévéloppements Kongo.

Une restructuration fondamentale l’enseignement s’impose, dans le fond et la forme, pour redresser l’axe de développement Kongo. 

– Manque d’infrastructures, …

Le manque criard d’électricité contraste avecla présence d’un vaste réseau hydrolique avec le second fleuve le plus puissant du monde: Le fleuve Congo. Un fleuvent qui à lui tout seul peut satisfaire la moitié si non le quart des besoins de tout le continent Katiopa.

Le barrage de Inga basé dans la Région du Bascongo, alimente toute la RDCongo sauf la région où Inga est implanté. En 1977 des militaires sont allés dynamiter la maison du Cpt Kikadidi, endommageant du coup le barrage du Djoué qui allimentait Brazzaville en électricité. Et quarante ans après, le Congo manque encore d’électricité.

  • Pas d’eau potable, meme Nzambi’a Mpungu, Dieu, ne peut se l’expliquer,
  • Pas de service de santé, absence d’hôpitaux dignes,
  • Les banques n’ont pas vocation de financer les actions de développement en milieu jeune et dans la paysannerie. C’est pour cela que nous avons mis sur pied le projet Banque Ethique Africaine qui verra le jour au moi de mai 2018 en Haiti, puis ce sera aux USA avant d’arriver en Afrique,
  • L’insécurité des hommes et des biens, le gaspillage de la chose publique, l’intimidation, les mauvaises manières de faire, pire la loi de la jungle, sont devenus un mode de gestion de la société…

Enfin cette liste n’est pas exhaustive.

Chers Parents, chers Frères et chères Sœurs,

La situation est chaotique. Nous devons prendre nos responsabilités. Personne ne le fera à notre place. Il va de notre existence et de notre dignité en tant que acteurs dans le Royaume Fédéral Kongo. Personne n’imposera rien à personne, il suffira de nous assoir, de nous regarder les yeux dans les yeux et de décider de notre futur, notre bien et celui de nos voisins immédiats et lointains.

Afin de faire face au chao orchestré par les “Butta fuoco – Metteur de feu”, nous, par contre deviendrons les pompiers pour éttouffer toutes sorte d’étincelles. Il appartient, à notre génération de faire ce travail, de prendre des initiatives responsables.

EXIGENCE DE LA NATION KONGO

  • Construction des universités et des écoles dont l’enseignement est orienté vers le développement du pays;
  • Création d’une chaire d’ethnolinguistique et d’anthropologie relative à la civilisation du Kongo.
  • Promouvoir des instituts agricoles, mécaniques, informatiques et halieutiques, en terre Kongo

4. Les GRANDS PROJETS :

a. Lancement d’une société de pêche

b. Infrastructure routier et de transport

        *une route capitale pour désenclaver les coins difficiles

c. Construction de Barrages

d. Réaménagement du plan d’urbanisme

e. Amélioration du système sanitaire

f. le creusement de forages d’eau potable, etc,

g. Lutter contre la pauvreté :

h. Promouvoir la finance éthique et alternative pour la promotion et au développement de projets à caractère social favorisant l’insertion socio-économique des couches sociales démunies :

• Création d’un fond régional de soutien et de garantie aux PME et projets agro pastoraux;

5. Revaloriser, Pérenniser les langues et la Culture Kongo

6. Construction des musées pour préserver et transmettre le patrimoine culturel et traditionnel du Royaume de Kongo ;

Récupérations des œuvres artistiques Kongo se trouvant dans les musées étrangers

7. exiger :

• un gel foncier sur la vente des terrains dans les villages, causé par l’étalement des villes, mais surtout de la spoliation des terres ancestrales,

• établissement d’une carte des terres agricoles des régions, invendables et des terres immobilières bien déterminées

Moyens d’actions

– La culture

– Promotion du jumelage et du tourisme Afro (construction des villes touristiques)

– Promotion de l’entreprenariat social et sollidaire

– Création de la Banque Ethique Africain dans toutes les villes et provinces de La Nation Kongo

– Promotion de la coopération Sud-Sud.

A propos de la Diaspora

Nous soulevons notre chapeau pour dire Bravo et honorer la Diaspora pour tout le soutien financier qu’elle apporte à nos familles en Afrique. Mais nous voulons soutenir et alléger leurs efforts. Très souvent les projets de développement qu’ils mettent au point avec la famille ne fonctionnent pas. C’est pourquoi nous La Nation Kongo allons leur apporter le coach qu’il leur manque. Ce sont les jeunes agronomes et/ingenieurs qui leur serviraient de guide. Notre système de financement, est appuyé par un accompagnateur qui vous suivra pour ne pas échouer.

Vieille Diaspora

Il y a aussi la vielle Diaspora qui attend que l’Afrique sache reellement ce qu’elle veut. Va-t-elle continuer à se faire arnaquer par ses ex-colons ou finira-t-elle par se rendre compte que ses enfants Afro Descendants ont grandi.

Nous allons promouvoir les projets déjà en cours avec les Afro Descendants :

– Festival

* Le Tri continental Malaki ma Kongo est un festival prêt â porter capable de se mouvoir non seulement d’un pays à un autre, mais aussi d’un continent à un autre. Créé en 1991 il fait la promotion des racines de la culture de l’Afrique Noire en général et Kongo en particulier, dont les manifestations sont annuelles et se déroulent dans bien trois continents où nous sommes installés : Afrique-Europe-Amérique. Bien qu’inspiré de la culture Kongo, dont il veut assurer la promotion, le festival est ouvert aux autres cultures du monde… Le premier et le dernier spectacle ont toujours lieu dehors, autour d’un grand feu de bois.

– Tourisme :

*Malaki Live, c’est aller en Afrique pas pour sympathiser avec les lions, les léopards, les singes, mais pour convivre avec les humains;

*Pélerinage au coeur de l’Afrique

*Malaki Afro-Spiritours : Nous sommes une passerelle, une courroie de transmission, un Pont culturelle Transatlantique. Notre souci majeur est de faciliter les rencontres, les rapprochements, combler le vide culturel, spiritual et identitaire d’un peuple séparé par un océan; favoriser la décolonisation intellectuelle d’une série de génération qui marche à reculons, dans le sens inverse de l’histoire ; et boucher définitivement les trous de la jarre africaine qui empêchent notre développement durable. Nous c’est Malaki-Afro-SpiriTours, qui est un voyagiste non conventionnel, spécialisé dans l’organisation de voyages-racines de ressourcement pour petits groupes, dans un souci de tourisme équitable dans les communautés Noires de l’Est à l’Ouest de l’Atlantique.

BUT:  C’est reconnaitre son identité africaine et la sauvegarder.

Objectifs :

* Permettre à des individus et surtout aux Afro descendants de s’arrêter pour faire le point de leur histoire personnelle, collective et se ressourcer. * Proposer des démarches de croissance personnelle, culturelle, identitaire et spirituelle dans le cadre d’un voyage.

* Privilégier la rencontre avec soi et avec le passé du monde Noir. * Passer de la connaissance livresque, médiatique pour expérimenter la force des sens du touché, de la vue, de l’odorat et d’en tirer personnellement des conclusions sur la réalité historique du Monde Noir. *Aider à faire abstraction aux idées reçues, aux préjugés, aux soi-disant vérités universelles, pour interroger directement la nature, les montagnes, mers, vallées, les forêts.

Le Prince de N’Sundi,  Masengo ma Mbongolo