Projet «Vers une Banque Ethique et Alternative au Congo »

 

banque-ethique-au-congo-mini

ban­que-ethique-au-con­go

Pro­jet «Vers une Ban­que Ethique et Alter­na­tive au Con­go »

Il s’agit du pro­jet “Vers une Ban­que Ethique et Alter­na­tive au Con­go”, un pro­gram­me de lut­te con­tre la pau­vreté et la mis­ère au Con­go, à tra­vers la micro finance éthique et alter­na­tive. Le pro­jet a bien tra­ver­sé la péri­ode incu­ba­trice, mais qui est blo­qué pour un man­que de finance­ment à hau­teur de 20.000 Euro, au moment où il va ren­tr­er dans sa phase mature, les africains qui sont à la base de sa créa­tion, plient sous le poids de la crise qui cisaille l’Italie. Après analy­se de la sit­u­a­tion nous nous sommes dis que le pro­jet est si beau pour l’étouffer dans l’oeuf à cause de nos dif­fi­cultés d’auto-financement. Sachant que le mon­de est un et que la pau­vreté du Con­go ne fera le bon­heur de per­son­ne, nous avons pen­sé sol­liciter le sou­tien et/ou l’adhésion au pro­jet de tous ceux qui aimeraient bien faire chem­in ensem­ble avec nous.

His­torique

«La cul­ture est la base du développe­ment», dit un adage. Fort de cette asser­tion et mar­qué par la mis­ère et la crise socio-politi­co qu’a tra­ver­sées le Con­go, Malaki ma Kon­go a décidé de com­bin­er les activ­ités cul­turelles aux activ­ités économiques à tra­vers le micro-crédit, que nous avons pris le temps à nous exercer auprès de la Ban­que éthique de Vicen­za et la MAG6 de Reg­gio Emil­ia. Tout cela, pour présen­ter aux Africains du troisième mil­lé­naire, un sché­ma de développe­ment respon­s­able et durable. Ce pro­jet doit tenir compte de la dimen­sion cul­turelle dans l’élaboration de tout pro­jet de développe­ment.
Ceci cor­ro­bore la logique de Malaki développe­ment, créé le 17 Jan­vier 1999, dont les objec­tifs sont: redonner aux con­go­lais non seule­ment le sens de la dig­nité, mais aus­si des capac­ités économiques qui les aideront à recen­tr­er leur par­a­dig­me afin de fédér­er leurs énergies pour un mode de vie éthique et respon­s­able.
MALAKI-DÉVELOPPEMENT qui est un départe­ment de l’Association cul­turelle Malaki ma Kon­go, a pour mis­sion de rechercher un mode de développe­ment durable, appro­prié au Con­go et en Afrique en général, en ces temps de crise sociale. Un développe­ment durable et auto-cen­trée sur l’homme, en ten­ant compte de l’environnement, des droits de l’homme et des dimen­sions cul­turelles au sein du pro­jet de développe­ment.

D’ EST VENUE L’IDÉE?

Durant mon séjour en Europe, j’ai eu un peu d’argent que je voulais déposer dans une ban­que, mais pas celle qui ali­mente la guer­re au Con­go. Alors dans mes recherch­es je suis tombé sur La Ban­ca Eti­ca et petit à petit je me suis fait presque avalé par leur philoso­phie. Depuis je rêve apporter un jour au Con­go, une ban­que éthique et alter­na­tive qui selon moi, est une lam­pe allumée pour éloign­er la finance tra­di­tion­nelle dont les intrigues, le cache cache, le guet-apens, l’escroquerie, sont la norme. Peu importe le temps que l’on met­tra pour créer cette ban­que, mais l’essentiel c’est d’avoir posé les bases.

Qu’est ce qui fait qu’une ban­que soit dite éthique?

Une ban­que éthique est un point de ren­con­tre des gens, qui parta­gent l’exigence d’une ges­tion plus respon­s­able et trans­par­ente des ressources finan­cières.
Le but est celui d’encourager des ini­tia­tives socio-économiques s’inspirant des principes d’un mod­èle de développe­ment humain et social durable, où la pro­duc­tion de la richesse et sa dis­tri­b­u­tion sont fondées sur des valeurs de sol­i­dar­ité et respon­s­abil­ité vis-à-vis de la société civile.
La ban­que gère les épargnes de citoyens, familles, organ­i­sa­tions, entre­pris­es et insti­tu­tions, et elle les investit dans des ini­tia­tives qui pour­suiv­ent des objec­tifs à la fois soci­aux et économiques, tout en respec­tant la dig­nité humaine et l’environnement.

Dans ce but, Ban­que Ethique se pro­pose d’éduquer les épargnants et les bailleurs de fonds, en ren­forçant la con­science des pre­miers sur quelle est la des­ti­na­tion de leurs épargnes et en encour­ageant les derniers à dévelop­per leurs capac­ités de ges­tion et d’entreprise. Ban­que Ethique ne ten­te pas de rejeter les règles de base de la finance, mais elle essaye plutôt de réformer les valeurs essen­tielles sur les quelles la finance s’appuie.

-Pourquoi alter­na­tive et non ban­que éthique tout court?

La logique de la finance éthique et com­me elle fonc­tion­ne dans le con­teste 
africain, com­me l’indique l’encyclopédie du Développe­ment Durable, ren­trent dans le 
cadre de l’économie sol­idaire recou­vre une mul­ti­plic­ité de pra­tiques très dif­férentes et 
donc dif­fi­ciles à uni­fier autour d’une même déf­i­ni­tion. Son iden­tité est ici présen­tée, dans 
un pre­mier temps, à par­tir de ses simil­i­tudes et de ses dif­férences avec l’économie 
sociale. Ensuite, l’économie sol­idaire est car­ac­térisée en ter­mes de final­ité (créa­tion de 
lien social et d’un espace pour l’agir démoc­ra­tique), de logique pro­pre (pri­or­ité don­née à 
l’utilité sociale, à la ges­tion par­tic­i­pa­tive et aux ressources “ réciproc­i­taires ”) et de 
capac­ité de change­ment social (pal­lia­tive, réfor­ma­trice, rad­i­cale). Enfin, l’économie 
sol­idaire est asso­ciée au développe­ment durable autour de la notion de sol­i­dar­ité et du 
pro­jet de société.

Et au niveau africain, l’économie sol­idaire et trans­par­ente exis­tait depuis la nuit des temps. 
La vie com­mu­nau­taire est le pro­pre de nos com­mu­nautés trib­ales. L’individualisme, 
l’égoïsme, les traque­nards sont mal appré­ciés. Les dif­férentes sortes de ris­tourne 
(Kite­mo en langue Kon­go) représen­tent nos formes antique de micro crédit et qui per­sis­te 
jusqu’à nos jours.

Mais dans le cas d’espèce, nous allons mod­erniser ce sys­tème en l’adaptant à la réal­ité de nos jours et du sys­tème financier dom­i­nant, tout en sauve­g­ar­dant notre indépen­dance.

LES FINALITES

Les final­ités qui sont à la base de la créa­tion de Ban­ca Eti­ca, et qui car­ac­térisent son action quo­ti­di­en­ne sont:
La Société s’inspire aux principes suiv­ants de la finance éthique:
La finance éthique est sen­si­ble aux con­séquences non économiques des actions économiques. 
Le crédit, sous toutes ses formes, con­stitue un droit de la per­son­ne. Ceci sous-entend qu’un comité d’étude s’occupera de la pro­mo­tion du crédit à ceux qui éprou­vent des dif­fi­cultés d'être à la hau­teur de béné­ficier un crédit. 
L’efficacité et la sobriété font par­tie de la respon­s­abil­ité éthique. 
Le prof­it obtenu de la pos­ses­sion et de l’échange de l’argent doit être la con­séquence d’activités ori­en­tées au bien de tous, et doit être dis­tribué équitable­ment parmi tous les sujets qui con­courent à sa réal­i­sa­tion. 
La trans­parence max­i­male de toutes les opéra­tions est un fonde­ment de n’importe quelle activ­ité de finance éthique; 
Il faut favoris­er la par­tic­i­pa­tion, non seule­ment de la part des asso­ciés, mais aus­si de la part des épargnants aux choix de l’entreprise; 
L’institution, qui accepte les principes de finance éthique, gère selon ces principes toute son activ­ité.

COMMENT SERA GERER L’ARGENT SOLLICITE

Les 20.000 Euro représen­tent un fond de base ou mieux encore une garantie qui sera déposé à la Ban­ca Eti­ca. Et à par­tir de cela la Ban­ca Eth­i­ca financera notre pro­jet à hau­teur 100 ou 200.000 Euro pour com­mencer pra­tique­ment nos activ­ités au Con­go à raison de 3 ou 5% d'intérêt. 
Notre souhait serait de récolter nous même cet argent pour éviter ces intérêts, mais pour ce début nous ne sommes pas assez forts pour le pré­ten­dre.

En Cas de Sur­plus :
Dans la mesure où nous avions un sur­plus sur la col­lecte, de :
- 2000 euro, nous organ­is­erons, dans de meilleures con­di­tions, un sémi­naire sur la finance éthique et alter­na­tive au Con­go; avec le matériel néces­saire pour pub­li­cis­er, et dis­tribuer des sup­ports adéquat pour faciliter la com­préhen­sion et les con­di­tions de tra­vail.

- 5.000 Euro, nous équipons le groupe organ­isa­teur du Con­go en matériel de tra­vail :
-bureau­tique: Cahiers, feuilles, car­nets, sty­lo, fich­es, fichiers, chemis­es, sacs
-com­mu­ni­ca­tion: Haut par­leur, ordi­na­teur, vidéo pro­jecteur

- 10.000 Euro et plus nous devons ren­forcer la cais­se pour éviter toutes dépen­dances finan­cière pour éviter de pli­er sous les taux d’intérêts.

Com­me annon­cé, notre souhait est d’augmenter l’épargne per­son­nel, en min­imisant les intérêts pour accorder des micro crédits à un taux d’intérêts nég­lige­able; ce qui aidera nos com­mu­nautés de tra­vailler sans trop de pres­sion.

But:

Chang­er de par­a­dig­me pour amélior­er notre rap­port avec l’agent, notre entourage, notre envi­ron­nement.

L’objectif:

a - Créer un réseau pour la pro­mo­tion de la finance éthique et alter­na­tive pour la vul­gar­i­sa­tion de du Développe­ment Respon­s­able et alter­nat­if, au Con­go et dans sa dias­po­ra;
b - Créer un Fonds de sou­tien aux artis­tes, chercheurs, inno­va­teurs, les femmes, les jeunes, (dénom­mé X ou Y tous les 2 mois);
c - Lut­ter con­tre l’extreme pau­vreté, la famine, la déforesta­tion, les exclu­sions et iné­gal­ités sociales;
d - Encour­ager les actions pour la paix;
e - Divulguer, appuy­er et s’associer à d’autres réal­ités de la finance éthique et alter­na­tive afin de créer une base struc­turale pour la nais­sance de la Ban­que Ethique au Con­go
f - Créer un Mou­ve­ment de Sol­i­dar­ité dans notre Dias­po­ra pour stim­uler et accom­pa­g­n­er les ini­tia­tives de réin­stal­la­tion des con­go­lais et de la dias­po­ra Afro descen­dants dans nos vil­lages;
g - Ren­forcer le touris­me de l’Est à l’Ouest de l’Atlantique et favoris­er le parte­nar­i­at avec les Afro descen­dants;
h - Fed­er­er les mul­ti­ples capac­ités indi­vidu­elles des con­go­lais et les accom­pa­g­n­er à la cause de notre développe­ment respon­s­able.

FONCTIONNEMENT de la future ban­que sera la suiv­an­te.

1- appren­tis­sage
2- ate­lier sur le ter­rain
3- sen­si­bilis­er
4- créer un groupe d’appuis de volon­taires (REANIMER LE DEVELOPPEMENT DE L’AFRIQUE)
5- récolte de fonds
6- recherche d’une ban­que mar­raine en Occi­dent qui assur­era les mou­ve­ments de fonds
7- une Insti­tu­tion de Micro Cred­it agréée par la COBAC
8- organ­is­er sur le ter­rain une équipe qui répond à nos objec­tifs. 
9- organ­is­er des sémi­naires
10- com­mencer à don­ner des crédits
11- vig­iler sur les rem­bourse­ments

Donc com­me vous pou­vez le con­staté il n’y a aucune crain­te de perte d’argent puisque ça tourn­era d’une ban­que à une autre et les déci­sions seront pris­es par le Groupe de ges­tion suiv­ant les lig­nes tracées par les statuts du groupe.

Béné­fi­ci­aires

Nous comp­tons scinder le groupe des gens qui auront au préal­able par­ticipé à nos sémi­naires sur la finance éthique et alter­na­tive, en deux par­ties:
1- Les tra­vailleurs présen­tant une garantie car nous sommes encore à nos débuts et les con­clu­sions de la phase expéri­men­tale de 2004-2011, nous le recom­man­dent. Les gens étaient à peine sor­tis de la guer­re et donc les rem­bourse­ments ne sont faits qu’à 50% seule­ment.

2- Ceux qui n’ont pas de pos­si­bil­ité de présen­ter une garantie, par con­séquent, ils devraient faire par­tie de nos GIT (Groupes d'Initiatives Ter­ri­to­ri­ales) qui vont dévelop­per dans leur sein, des con­di­tions d’auto souten­abil­ité, assur­ant le rôle d’avaliseur.

Pri­or­ité: 
Agri­cul­ture

Poten­tiels parte­naires:

Nous sommes ouvert à toutes les femmes et tous les hommes intéressés à l’éthique indi­vidu­elle, le bien être social et envi­ron­nemen­tal.

Malaki ma Kon­go

Créée en 1991 en Rep. du Con­go, l’association cul­turelle Malaki ma Kon­go est née com­me con­tin­u­a­tion et développe­ment du fes­ti­val Malaki ma Kon­go, qui fait la pro­mo­tion des raci­nes de la cul­ture de l’Afrique noire en général et du cœur de l’Afrique en par­ti­c­ulier, dont les man­i­fes­ta­tions sont annuelles: aujourd’hui il se déroule dans bien trois con­ti­nents.
Bien que inspirée de la cul­ture Kon­go, dont il veut assur­er la pro­mo­tion, le fes­ti­val est ouvert aux autres cul­tures du mon­de… Le pre­mier et le dernier spec­ta­cle ont tou­jours lieu dehors, autour d’un grand feu de bois. Malaki est un fes­ti­val prêt â porter capa­ble de se mou­voir non seule­ment d’un pays à un autre, mais aus­si d’un con­ti­nent à un autre.
En dehors du Con­go, Malaki a des anten­nes au Con­go Kin­shasa, au Bén­in, Séné­gal, en Ital­ie, en France, Espag­ne, au Ghana, en Guade­loupe, en Haïti en Rep. Domini­caine, à Cuba, au Venezue­la, en Equa­teur, au Brésil, au USA et au Canada.
    
La toile de fond de Malaki ma Kon­go est la Renais­sance de la cul­ture d’une Afrique vraie qui s’exprime dans ces ter­mes:
la recherche des orig­i­nes de l’identité cul­turelle africaine et de sa dias­po­ra 
révéler les dif­férents maux qu’ils minent l’Afrique 
réfléchir sur les approches des solu­tions 
 
Réal­i­sa­tions de Malaki maKon­go:
 
Micro crédit pour les Femmes
un cen­tre d’apprentissage de cou­ture et de coif­fure pour les jeunes filles ;
Coopéra­tive de femmes pour la fab­ri­ca­tion de pois­sons salés
Coopéra­tive Agri­cole de Jeune Agronome de Tchim­bam­ba (col­lab­o­ra­tion)
Cen­tre Agri­cole Pilote Malaki Aar­it Asso­ci­a­tion pour l’Assainissement de la Riv­ière Tchim­pamd­zou
Club pour la Pro­mo­tion des Jeunes Artis­tes pour la Paix et le Développe­ment Respon­s­able
Coopéra­tive Agri­cole de Jeune Agronome de Ngan­ga Lin­golo.
Coopéra­tive du Petit Ele­vage de Ngan­ga Lin­golo (col­lab­o­ra­tion)
Bado Restau­rant des artis­tes (col­lab­o­ra­tion)
Didac­tiel Cen­tre de for­ma­tion à l’informatique. (col­lab­o­ra­tion)
Mutuelle des Femmes de Bacon­go
Bo-Arti­sanat (col­lab­o­ra­tion)
Fes­ti­val: Vingt qua­tre édi­tions du fes­ti­val Tri­con­ti­nen­tal Malaki ma Kon­go au Con­go, en Afrique en Europe et en Amérique;
Touris­me: -Malaki Live (touris­me respon­s­able au Con­go) en col­lab­o­ra­tion avec Plan­et Voy­age de Vérona -Pèleri­nage au Coeur de l’Afrique -Malaki-AfroSpir­i­Tours

Media:

-La Rue Meurt Mag­a­zine 
-Malaki AfroTV
-Malaki News

Livres:
-Vingt Ans de Malaki ma Kon­go
-Le Vau­dou Hai­tien Vu avec les Yeux d’ un Kon­go d’Afrique

17. Films:
-Malaki ma Kon­go Dix ans
-Malaki ma Kon­go dans le fief du Vau­dou haï­tien
-Bicen­te­naire de Haiti
-Le man­ioc
-La Ren­con­tre du Siè­cle Les Musundi du Con­go avec les Musundi de Cuba
 
18. Con­grès 
-Pre­mier Con­grès des Orig­i­naires du Roy­aume Kon­go à Paris en 2013

19. Sol­i­dar­ité Inter­na­tionale
- SOS HAITI 2010 

Les résul­tats sont encour­ageants, bien que les coopéra­tives situées à Braz­zav­ille éprou­vent beau­coup plus de dif­fi­cultés.

Con­tact:
3779413392
https://versunebanqueethiqueaucongo.wordpress.com/
banqueethiqueaucongo@malakimakongo.net
inf@malakimakongo.net
Coor­di­na­tion de 
Masen­go Ma Mbon­golo

Livre Campagne de sensibilisation sur la Finance Ethique et Alternative19 Livre Campagne de sensibilisation sur la Finance Ethique et Alternative16 Image Malaki Developpement vr1e IMP_calend2010_chebanca.indd Livre Campagne de sensibilisation sur la Finance Ethique et Alternative21185118_426965414003774_100000709572734_1392215_793557005_nmas+yunus Livre2 Cloture de la Campagne de la Finance Ethique et Alternative-2 Cloture Officielle de la Campagne de la Finance Ethique et Alternative3 10357190_843908628976115_241080257843646028_n images Schermata 2015-03-19 alle 02.11.57

 Livre Campagne de sensibilisation sur la Finance Ethique et Alternative25 Livre Campagne de sensibilisation sur la Finance Ethique et Alternative26

Partager
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+
Ce contenu a été publié dans Nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.