Malaki Congrès des Rois et Sages d’Afrique et Afro descendants

 

Malaki Congrès des Rois et Sages d’Afrique et Afro descendants

SOS Monde Noir  8 – 11 Janvier 2019 à Porto-Novo au Bénin.

Vos Majestés,  Vos Excellences,

Comme tourne la terre autour du soleil, le monde change, la nature se transforme. Après les égyptiens, les romains, les arabes et que sais-je encore, les relations humaines connaissent des mutations qui ne peuvent nous laisser indifférents, étant donné que ces relations continuent à influencer notre existence et les terres qui nous ont vues naître.

La dernière folie des cinq siècles passés, s’est conclue avec un déplacement massif des paisibles populations, générant ainsi un lot de problèmes et de déséquilibre, qui se résument:

– d’une part d’entretenir l’ignorance en niant la réalité des faits, pour donner la responsabilité de l’esclavage à des personnes innocentes, qui comme, il y a peu de temps, les évêques africains, ont demandé pardon aux africains. Ils n’ont pas été capables d’individualiser le crime dans les détails, d’en dégager la monstruosité de tort causé à l’Afrique, et de dire à qui a profité le crime, moins encore de prononcer le mot réparation des Afro descendants…

D’autre part ce crime contre l’humanité, qui se fait sous fond d’acculturation, impose la recherche d’identité, la réécriture de l’histoire du monde Noir, la lutte pour la véritable indépendance intellectuelle, culturelle, économique et politique. Sans oublier que l’Internet a ouvert la face cachée du monde, et le mot d’ordre du Président du Ghana est de faire de 2019, l’année de retour des Afro descendants pour une réelle reconnexion avec l’Afrique.

Ne pensez-vous pas qu’un modus vivendi est nécessaire pour orienter le rapprochement des deux communautés qui s’ignorent, et d’éviter ainsi un crash fatal ?

Il existe dans la vie des solutions à des problèmes que l’on ne peut laisser à la charge de ceux qui les ont créés, les colons et leurs représentants. Il faut donc que les responsables primaires de nos communautés, les rois et les sages se retrouvent et s’impliquent dans cette cause, pour laver nos linges en famille.

En prononçant ces mots difficiles, je sais que les forces africaines ont maintenant un pouvoir réduit sur la gestion des terres du fait de la spoliation par les multinationales», mais il leur reste la force de la parole et de la morale, qui sont l’alpha et l’oméga de l’existence de la vie humaine sur terre. Aujourd’hui que les gouvernants de la terre sont au point de non-retour, il est plus qu’important que les responsables primaires de nos communautés, nos rois et nos sages, usent de leur pouvoir et leur savoir faire pour accompagner, et compléter le travail des gouvernants et stabiliser ainsi nos sociétés.


Il y a un grand vide à combler:

• La nécessité de reconnecter les Afro-descendants avec toute l’Afrique;

• Au plan linguistique, la recherche des sémantiques des chansons, des noms, ou des mots d’origine africaine, que certaines familles ont gardés ;

• Au plan anthropologique, la confusion semée par les colons demeure, nos historiens ne sont pas encore sevrés du cocon colonial. Certains pans de l’histoire restent suspendus en l’air, sans réponse, par exemple comment certains historiens peuvent-ils affirmer que en 1850 il y avait des Kongo qui ont abandonné leurs riches océans, savanes et forêts denses pour se faire recruter comme « travailleurs indépendants » dans les pays aussi lointains que les Antilles-caraïbes ;

• La volonté des Afro descendants de sortir de l’isolement pour aller voir ailleurs des peuples similaires au leur, est notable. Nous avons eu le privilège de le constater durant les quinze années de collaboration avec notre antenne Malaki ma Kongo d’Haïti. En somme, « Haïti est une Afrique en  miniature à la dérive sur l’Atlantique » disent les haïtiens; alors pour l’aider à retrouver sa stabilité, nous prions chaque roi d’Afrique de lui apporter sa béquille culturo-identitaire.

De ce travail qui s’est fait de manière empirique nous tirons les conclusions suivantes :

1- La mise en place d’une casa Afrique- Afro Descendants qui servirait de « Pont Culturel »;

2- Développer et codifier un tourisme éthique qui répondrait aux besoins réels du monde Noir;

3- Harmoniser et fidéliser un festival itinérant (conforme au circuit de la traite négrière), pour promouvoir l’histoire, l’éthique, l’identité et la culture originelle du monde Noir, selon le paradigme africain. Suivant le lieu, ce festival sera co-organisé avec les Rois et/ou Sages d’Afrique et Afro Descendants ;

4- Le Réseau des Entrepreneurs Sociaux de Malaki ma Kongo a pour mission de stimuler un mouvement d’entreprises capables de générer tous les boulots, tous les biens et toutes les richesses dont nous avons besoin, pour constituer l’épine dorsale d’une nouvelle société Afro-mondiale, qui est socialement solidaire et économiquement forte.

5- Créer une banque éthique africaine dont le but est de bancariser les projets africains et Afro descendants, qui sont hors du circuit traditionnel des banques.

6- promouvoir des échanges entre les communautés traditionnelles et la classe des intellectuels.


PROGRAMME GENERAL du MALAKI – CONGRÈS DES ROIS ET SAGE D’AFRIQUE ET AFRO DESCENDANTS

8 janvier 2018

– “Africains et Afro Descendants Vision 3019”;

1- Plateforme Afrique–Afro Descendants pour une rencontre annuelle en aller et retour à l’Est et à l’Ouest de l’Atlantique

2- Création d’un Lobby des Noirs,

9 janvier 2018

3- Quel tourisme pour un retour et une réinstallation des Afro descendants, bien assurés,

4- Education des Noirs par et pour les Noirs;

5- Création d’une Banque Ethique Afticaine;

10  janvier 2018

6- Un Awards Kongo pour honorer les Kongo de l’Année

7- Mise en place d’un bureau coordinateur.

– Harmoniser et fidéliser un festival itinérant conforme au circuit de la traite négrière), pour promouvoir l’histoire, l’éthique, l’identité et la culture originelle du monde Noir, selon le paradigme africain. Suivant le lieu, ce festival sera co-organisé avec les Rois et/ou Sages d’Afrique et Afro Descendants ;

11  janvier 2018

-Animation avec les danses initiatiques d’Afrique et des Afro descendants;

Promoteurs:

A- Malaki ma Kongo (Festival Kongo)

Malaki ma Kongo c’est la renaissance de la culture d’une Afrique vraie, créée en 1991 en Rep. du Congo Brazzaville, l’association culturelleMalaki ma Kongo est née comme continuation et développement du festival Malaki ma Kongo, qui fait la promotion des racines de la culture de l’Afrique noire en général et du cœur de l’Afrique en particulier, dont les manifestations sont annuelles: aujourd’hui il se déroule dans bien trois continents.

Bien que inspiré de la culture Kongo, dont il veut assurer la promotion, le festival est ouvert aux autres cultures du monde… Le premier et le dernier spectacle ont toujours lieu dehors, autour d’un grand feu de bois. Malaki est un festival prêt à porter capable de se mouvoir non seulement d’un pays à un autre, mais aussi d’un continent à un autre. En dehors du Congo, Malaki a des antennes au Congo Kinshasa, au Bénin, en Italie, en France, Espagne, au Ghana, en Guadeloupe, en Haïti en Rep. Dominicaine, à Cuba, au Venezuela, en Équateur, au Brésil, aux USA et au Canada. 

La toile de fond de Malaki ma Kongo est la Renaissance de la culture d’une Afrique vraie qui s’exprime dans ces termes :

·        la recherche des origines de l’identité culturelle 

          africaine et de sa diaspora

·        révéler les différents maux qu’ils minent l’Afrique

·        réfléchir sur les approches des solution    

Autres activités de Malaki ma Kongo:

-Malaki ma Kongo fait aussi la promotion de la finance éthique et alternative, à travers l’organisation d’Atelier-Création de la Banque Ethique Africaine…

* Eliminer la pauvreté en transformant les pauvres en de entrepreneurs riches, solidaires, responsables;

* la Banque Ethique est une lampe allumée pour éloigner la bêtise humaine…

Tourisme: Malaki Afro-SpiriTours est un voyagiste non conventionnel, spécialisé dans l’organisation de voyages-racines de ressourcement pour petits groupes, dans un souci de tourisme équitable dans les communautés Noires de l’Est à l’Ouest de l’Atlantique.

A- Symbole – Amitié

Le groupe Universitaire de Recherche en Histoire et Culture du Bénin, (ONG, SYMBOLE DE L’AMITIE) Organisation à but non lucratif et apolitique N° : 2014/060/SC/STCCD/SA du 5 mai 2014,

Objectifs fondamentaux:

– La conservation des Valeurs endogènes d’Afrique

– La recherche scientifique sur l’histoire et la mémoire de l’esclavage transatlantique:

– Création d’emploi

– Fouilles archéologique

– Organisation des Séminaires de formation et colloque

Conclusion

Il arrive des temps qu’il convient à chaque peuple d’ouvrir sa boîte de pandore. Après tout ce flot de mensonges qui a coulé sous le Pont Transatlantique, et l’Internet aidant, n’est-il pas venu le moment pour le peuple de Katiopa (Afrique) d’ouvrir sa boîte de pandore pour faire le point et choisir in fine sa propre voie? Ne nous leurrons, nous sommes à l’ère du verseau et tous ceux qui nous ont traîné sous la semelle de leurs godasses sont à la croisée des chemins…

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *